Pol Amb Voyage

Blog d'actualités et news de Marrakech

Header

Faut-il associer le bleu canard à sa chaise DAW de Charles Eames ?

05 avril 2016
Faut-il associer le bleu canard à sa chaise DAW de Charles Eames ?


Vous avez envie de changer votre décoration d’intérieur, redonner un souffle nouveau à vos pièces principales, mais vous ne voulez pas changer vos meubles. Il est hors de question que vous vous sépariez de votre chaise DAW par Eames sur le lien suivant : http://www.ambiancesetdeco.fr/reconnaitre-chaise-eames-originale-soit-daw/ . L’une des astuces les plus fréquentes est de peindre votre intérieur avec de nouvelles couleurs. Le bleu canard est une bonne option.  C’est une couleur qui embellit les petits espaces et redonne de l’éclat aux meubles. Le bleu canard est une couleur à la fois reposante et mystérieuse. Que ce soit sur le carrelage ou en peinture, en look complet ou en petites touches, le bleu canard s’impose avec beaucoup d’envergure dans nos intérieurs. Pour ceux qui se le demandent, le bleu canard est un bleu renforcé avec des teintes de vert, on a même tendance à penser que c’est un vert renforcé de bleu, certains l’appellent le vert canard. 

En peinture, le bleu canard porte les références « Marine Blue 95 », « Amazonie », « CO2 Gentiane », « Bleu canard ». En panneaux stratifiés les références sont « Print », « Papago », etc. En carrelage mural les références sont « Loft » chez Leroy Merlin, mais on en trouve d’autres. Vous pouvez intégrer le bleu canard de manière subtile sur un pan de mur, sur une porte, en tête de lit dans une chambre, dans un espace réduit ou un renfoncement pour faire un effet d’alcôve. Voilà quelques petites idées qui permettront au bleu canard de rehausser votre chaise DAW Eames. Vous pouvez également vous en servir dans la cuisine ou dans la salle de bains, que ce soit sur les meubles, sur la crédence, sur le plan de travail ou sur le carrelage, autant d’options pour redonner du peps à vos pièces.

Toutefois, tout ne s’accorde pas avec le bleu canard. Il faut éviter de l’associer avec du noir, il faut aussi éviter d’en faire un total look. Le bleu canard étant une couleur assez chaude et forte, il faut le rééquilibrer avec des volumes blancs. Le bleu canard n’ayant pas de racines dans le temps, on peut lui donner une allure vintage en l’associant par exemple avec des meubles des années 1960 comme la chaise DAW Eames. Tout comme un peut le rendre moderne en lui associant plutôt des meubles contemporains. Tant de possibilités à explorer.

Louer un Riad dans la ville hautement touristique d’Agadir au Maroc

02 octobre 2015
Louer un Riad dans la ville hautement touristique d’Agadir au Maroc

Agadir a toujours été l’une des villes les plus sollicitées par les touristes au Maroc. L’année 2015 ne déroge pas à la tradition, en matière d’arrivées, la ville balnéaire affiche une hausse de 28,18% et une augmentation des nuitées à hauteur de 7,19% au mois de juillet 2015. Ainsi, on a observé 83 308 arrivées en juillet 2015 contre 64 991 arrivées au mois de juillet 2014. S’agissant des nuitées, on observe 400 244 nuitées en juillet 2015 contre 373 397 nuitées en 2014. La destination prend de plus en plus d’ampleur après un début d’année 2015 plutôt morose. Toujours au mois de juillet 2015, on observe une augmentation de l’activité dans les établissements d’hébergement de la ville. Cette période a été marquée par le ramadan qui s’est tenu dans le même mois, cela n’a pas empêché la ville de se retrouver au premier rang avec une augmentation de 18 152 arrivées. 

Ces résultats sont tirés des résultats des statistiques de l’hébergement touristique du mois de juillet et des 7 premiers mois de l’année 2015 réalisés par le Conseil Régional du Tourisme de la ville. Ces mêmes résultats montrent que le marché français affiche une augmentation de 29,99% soit 3 857 Français en plus dans la ville d’Agadir. Cette hausse est un décalage par rapport à la baisse des nuitées qui ont perdu 16,22%. Ceci suppose que le nombre de résidents dans les Riad au Maroc  voir la page http://www.visitmorocco.com/  surtout dans la ville d’Agadir a diminué. Pendant ce temps, le nombre de touristes allemands a connu une baisse en termes d’arrivées qui se chiffre à environ 775 clients, soit 15,64% par rapport à la même période l’année précédente. La durée moyenne des séjours a également connu une baisse pour se retrouver à 4,80 jours au lieu de 5,75 jours à la même période il y a un an.

On observe également une baisse dans les taux d’occupation des hôtels de la ville d’Agadir en juillet 2015. La baisse se chiffre à 46,84% contre 46,86% en 2014. Le Riad au Maroc et précisément à Agadir est donc de moins en moins fréquenté. Le CRT fait également remarquer que 42 établissements hôteliers pouvant compter jusqu’à 13 727 lits ont affiché un taux moyen de 44,05%, tandis que 12 seulement ayant une capacité de 8 023 lits affichent un taux de 72,91%.

Le fauteuil lounge Eames par Charles et Ray

30 septembre 2015
Le fauteuil lounge Eames par Charles et Ray

Charles Eames est né le 17 juin 1907 sous le nom Charles Ormond Eames, il est le créateur du fauteuil lounge Eames , en collaboration avec sa meilleure partenaire, qui est aussi son épouse Ray Eames. Après deux années d’études d’architecture entre 1925 et 1927 à l’Université Washington de Saint-Louis, il se lance dans l’exercice de la profession, inspiré par Ludwig Van Der Rohe et Le Corbusier. Ensuite il travaille avec Eero et Eliel Saarinen au cœur du cabinet d’architecte qu’il a ouvert en 1930. En 1938 il se remet aux études, mais cette fois à l’Académie des Arts de Cranbook dans le Michigan où il devient professeur et rencontre sa future épouse Ray Kaiser, encore étudiante. Les deux se marient en 1941 et deviennent des icônes du design, de l’architecture et même du cinéma, en travaillant d’abord pour MGM, avant de se lancer dans des travaux sur les techniques du contreplaqué financés par la marine américaine.Vous pouvez admirer une de leurs créations  sur le site : http://www.famous-design.com/fauteuils-de-salon/fauteuil-lounge-eames-noyer_302.html

Le fauteuil lounge Eames


C’est en 1956 qu’ils créent le fauteuil lounge Eames chair et se lancent dans la production de masse de meubles design. Une première dans l’environnement d’après-guerre dans lequel ils vivent. En même temps, ils créent le repose-pied Ottoman qui accompagne le fauteuil. Les noms respectifs de ces deux meubles sont Eames Lounge (670) et Ottoman (671). Précisons que les deux meubles étaient fabriqués et vendus par la société Herman Miller. Ce fauteuil est le premier meuble créé par le couple et vendu à grande échelle, il compte parmi les objets issus du design industriel. Ce fauteuil a été compris dans l’esprit d’avoir un aspect chaud et de ressembler à un gant de baseball usé. 

Le fauteuil lounge Eames et son repose-pied sont fabriqués avec une structure en contreplaqué de palissandre en trois dimensions. Le fauteuil est garni de coussins en mousse et habillé de cuir en couleur noire ou écrue, les pieds sont en métal chromé. La forme du fauteuil fait également penser à une version américaine et moderne du fauteuil club d’origine française. On retrouve un exemplaire de ce fauteuil dans la collection permanente du MoMa (Museum of Modern Art) à New York. La société Herman Miller aux États-Unis et la société Vitra en Europe continuent de fabriquer et commercialiser ces chaises. Précisons que depuis sa mise sur le marché, ce fauteuil a été commercialisé à plus de 6 millions d’exemplaires dans le monde. 

Rôle de la cheminée solaire sans éthanol dans la ventilation

19 juin 2015
Rôle de la cheminée solaire sans éthanol dans la ventilation


Parmi les différents types de cheminées que l’on retrouve sur le marché actuellement, nous pouvons citer la cheminée éthanol sur le site http://www.cheminee-bio-ethanol-france.com/ , mais aussi la cheminée solaire. La cheminée solaire existe depuis plusieurs années maintenant et c’est un système assez surprenant, qui en plus des fonctions de chauffage, présente d’autres fonctions. En effet, cet équipement peut être utilisé à de nombreuses fins. Avec son système d’exposition directe qui réchauffe l’air à l’intérieur de l’équipement, l’air venant d’en bas peut être aspiré. L’air ainsi aspiré peut servir pour ventiler les logements ou les espaces de travail, il peut aussi servir pour pomper l’air contenu dans un puits ou aérer des lieux particuliers comme des toilettes.

En se servant de la cheminée solaire, qui diffère de la cheminée éthanol, il est possible de créer une ventilation naturelle. Pour y arriver, il faut installer des bouches d’aération dans les étages supérieurs du bâtiment que l’on souhaite ventiler, afin que l’air chaud s’élève par convection et sorte. Dans le même temps, l’air frais peut entrer en provenance d’autres bouches d’aération situées aux étages plus bas. À cet endroit du bâtiment il vaut mieux planter des arbres afin que l’ombre créée par ces derniers rafraichisse l’air provenant de l’extérieur. La cheminée solaire aide à améliorer ce système de ventilation naturel. Le conduit installé avec la cheminée doit être plus haut que le sommet du toit et doit être fabriqué contre le mur qui fait face au soleil. Pour augmenter l’absorption de la chaleur, on peut installer une surface vitrée sur le mur exposé au soleil, pendant que sur le côté opposé au soleil on peut installer un matériau absorbant.

Dans le processus d’installation de la cheminée solaire, la taille de la surface qui absorbe la chaleur doit être plus importante que le diamètre du conduit de la cheminée. Précisons que contrairement à la cheminée solaire, la cheminée éthanol ne nécessite pas de travaux d’installation particuliers. Une grande surface d’absorption de chaleur permet d’assurer des échanges plus efficaces de chaleur avec l’air. Un échange qui joue un rôle très important dans le réchauffement du rayonnement solaire. Le réchauffement de l’air dans la cheminée améliore la convection, ainsi que le flux d’air dans le conduit. Quant à la bouche de la cheminée, elle devrait être située à l’opposé du vent dominant.

Pour quelles raisons devez-vous investir dans le secteur immobilier à Marrakech ?

20 mars 2015
Pour quelles raisons devez-vous investir dans le secteur immobilier à Marrakech ?


Depuis le début des années 2000, des millions de voyageurs sont venus découvrir la beauté de la médina de Marrakech, la Place Jemâa-el-Fna et siroter un délicieux verre de thé à la menthe en profitant d’une destination ensoleillée et authentique à deux pas de l’Europe.

Quand on parle de Marrakech, l’une des premières images qui nous vient à l’esprit c’est Mille et Une nuits avec toute la beauté et la magie que cela comporte. On pense aussi aux magnifiques riads de la médina, aux délicieux tajines qui ont mijoté tout doucement au coin du feu à déguster avec en dessert un savoureux thé à la menthe et quelques pâtisseries marocaines. Vous pourrez apprécier cette douceur de vivre tout au long de l’année en investissant dans un bien immobilier à Marrakech avec Immocomplice  ! Il faut dire que le secteur est en perpétuel changement et qu’une reprise est actuellement en marche.

5 bonnes raisons d’investir dans ce secteur cette année !



La première raison pour laquelle les investisseurs étrangers apprécient le secteur immobilier à Marrakech ou au Maroc est le côté bon marché des biens. Les prix sont attrayants dans le secteur et vous pourrez vous offrir une magnifique villa ou un riad de charme au prix d’un deux pièces en banlieue parisienne. La ville dispose d’un immense parc immobilier qui s’étoffe chaque jour un peu plus. Vous pourrez trouver des studios en centre-ville, des villas dans des quartiers résidentiels chics ou encore des riads haut de gamme en plein cœur de la médina. Que vous soyez à la recherche d’une résidence principale pour couler une retraite paisible sous le soleil ou simplement à la recherche d’un petit appartement familial pour en profiter quelques semaines par an et profiter d’une rente locative, tout est possible.

Outre sa beauté, le climat de Marrakech fait également rêver les voyageurs et les investisseurs du monde entier. La température moyenne tout au long de l’année est de 25 / 30°C avec des pics de chaleur durant l’été avec 46 / 48 °C selon les années. La ville de Marrakech dispose d’un climat chaud et sec tout au long de l’année, ce qui est excellent pour toutes les personnes qui souffrent de problèmes respiratoires même si certains diront le contraire à cause de la pollution ambiante. Dans les environs, vous profiterez de l’air de la nature et de la montagne. Celle-ci est à moins de 100 kilomètres de Marrakech avec un accès direct par la station de ski de l’Oukaimden. Vous pourrez sortir des sentiers battus et profiter de la nature, des petits ruisseaux et du chant des oiseaux dans la vallée de l’Ourika ou encore des bords de mer à Essaouira à moins de 200 kilomètres. Une ville centrale à deux pas de toutes les commodités et de tous les climats ! Un excellent point quand on veut s’y établir pour quelques mois ou pour toute une vie.

La proximité géographique du Maroc avec l’Europe est aussi une des raisons pour lesquelles les investisseurs décident de se pencher sur le secteur de l’immobilier local. Le Maroc est à moins de vingt kilomètres des côtes européennes et disposent de deux enclaves espagnoles au nord. Le pays n’est qu’à deux ou trois heures d’avion de Paris, Londres ou encore Berlin. Le voyage en avion est plutôt bon marché avec des vols aller-retour pour moins de 150 euros hors vacances scolaires en général. Si vous souhaitez partir à la dernière minute ou que vous avez le temps de choisir votre retour, vous pourrez profiter de nombreux bons plans et faire d’importantes économies sur votre voyage via les compagnies low cost.

Les investisseurs ne s’en cachent pas vraiment mais le Maroc offre des avantages fiscaux intéressants aussi bien sur la création de société comme sur les revenus des retraités étrangers. La France et le Maroc disposent d’accord bilatéraux concernant la fiscalité et vous êtes considéré comme expatriés dès lors que vous passez au moins 6 mois et 1 jour par an dans un autre pays, un pays étranger comme le Maroc. Il n’y a pas non plus d’impôt sur la fortune au Maroc ainsi que sur le chiffre d’affaires des sociétés pour au moins 5 ans. Quelques avantages non négligeables qui sont appréciés par les petits comme les grands investisseurs et qui permettent de redonner un second souffle au marché de l’immobilier à Marrakech et au Maroc.

Pour conclure, Marrakech est une ville envoûtante au charme dévastateur qui ne vous quittera plus. Une fois que vous êtes pris dans ses filets, vous ne pouvez plus en sortir. Le pays est l’un des plus accueillants du monde, il est sécurisé, un calme olympien y règne et la vie est douce. Que demander de plus quand on investit dans un bien immobilier à l’étranger ? Le pays et la ville ocre ont vraiment tout pour vous séduire et vous donner envie d’investir.